Un week-end d’échange sur le thème de la migration

Posté le 31 mai 2017

Le weekend dernier, l’équipe formation d’ASMAE a retrouvé les jeunes qui s’envoleront cet été au Maroc, au Togo et au Sénégal pour une rencontre interculturelle. L’objectif était de poursuivre la formation qu’ils avaient commencé au premier weekend. Les jeunes du service citoyen se sont joints à eux pour certaines activités. Ce sont des jeunes qui s’’impliquent pendant 6 mois dans des projets alternatifs en Belgique et dans des festivals. Ils participent également à des formations et à une rencontre dans un des pays partenaires.

Une des thématiques à approfondir ce weekend était l’immigration. Nous avons commencé par un quizz afin de revoir certaines notions (le réfugié, le demandeur d’asile, …). Le but de l’animation était de comprendre les migrations Nord-Sud, Nord-Nord et Sud-Sud et de déconstruire certains préjugés que la société, les médias peuvent transmettre. Nous avons ensuite eu la chance de rencontrer Daniel, un réfugié togolais, qui nous a raconté son histoire.

Dans l’après-midi, nous nous sommes rendus au potager collectif d’HumanaTerre. C’estun terrain où des personnes en attente de régularisation se sont retrouvées pour monter un projet d’agriculture biologique. Ils ont fait de cet espace vert un endroit de rencontre, de partage, de solidarité où ils luttent contre l’exclusion sociale. Cet endroit leur permet ainsi d’être acteur de la société, de transmettre leurs connaissances de la terre et de retrouver une certaine confiance en eux. Les jeunes ont donc pu échanger, écouter les expériences de ces personnes tout en semant, désherbant, travaillant la terre. En fin d’après-midi, nous avons partagé ensemble un délicieux couscous qu’ils nous avaient chaleureusement préparé.

Les jeunes ont ensuite participé à un jeu afin de comprendre la dette du Sud, son lien avec le FMI, les instances européennes, son évolution au cours du temps… ainsi que les conséquences sociales qu’elle engendre dans les différents pays.

Ce weekend, nous avons reparlé des stéréotypes que les jeunes pouvaient avoir sur les différents pays où ils partiront. Nous avons reproduit une activité qu’Emeline et Florence avaient proposée l’an dernier lors de leur voyage au Togo avec le réseau Toubacouta. Cela a permis aux jeunes de se rendre compte des préjugés que portaient les Egyptiens, les Togolais, les Sénégalais et entre eux et sur notre culture.

Enfin, les jeunes ont eu l’occasion de réfléchir à des animations qu’ils proposeront aux autres jeunes sénégalais, marocains, … et ont pu discuter de leur dynamique de groupe afin que tout se passe au mieux lors de leur séjour.

Ce deuxième weekend s’est déroulé dans la bonne humeur et de nouveau sous le soleil ! Les jeunes semblaient contents de se retrouver et étaient dynamiques. Ils sont déjà impatients de participer à la rencontre de cet été. Prochaine étape : leur voyage ! Nous les retrouverons tous après l’été pour qu’ils nous racontent leurs expériences, …

A bientôt !

Inès Wilkin.